Accueil > Finances  > Logiciels  > SIFAC  >  

SIFAC

Méta

Actualités Sifac, Actualités Finances

Date de création : 01/12/2015

agrandir le texte diminuer le texte taille optimale envoyer par mail imprimer

Sifac GBCP + Formation sur les modules conventions, marchés et trésorerie

Dernière modification 01/12/2015

Suite à la semaine de Vérification d’aptitude (VA) avec les établissements la semaine dernière, les équipes de la vague 1 de Sifac GBCP sont à présent formées sur les modules les plus impactés par la réforme : conventions et marchés, déjà présents dans l’outil et le nouveau module de trésorerie. Béatrice VIDAL, directrice des affaires financières de l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier nous donne son point de vue sur ces journées de formation et au-delà, sur ce qui attend les équipes financières et comptables dès janvier 2016.

Trésorerie, un module efficace et abouti

Béatrice Vidal a déjà participé à la VA de ce module la semaine dernière (lire notre article). Cette formation a confirmé son état d’esprit : elle est rassurée et agréablement surprise par la stabilité de l’outil livré malgré le calendrier contraint. Elle attend de dérouler les tests sur bac à sable avec les données réelles propres à son établissement pour confirmer définitivement cette réussite.


Marchés et conventions : « il faudra avant tout accompagner le changement »

Béatrice VIDAL n’avait pas assisté à la phase de recette des modules « conventions » et « marchés », qu’elle a découverts lors de cette formation. Elle précise que, d’une manière générale, la GBCP est une réforme qui impactera significativement l’organisation des établissements. Le module « marchés » en est une illustration : la notification d’un marché ne générant pas automatiquement la création d’un engagement juridique dans le module « dépenses », les équipes internes en charge des deux volets Marchés/Dépenses devront collaborer étroitement. Pour assurer un contrôle de ce processus, un état de restitution est prévu à l’automne 2016 dans Sifac. C’est pour notre participante le gros bémol de ce module, en tout cas pour les établissements de la vague 1 qui devront davantage accompagner ce nouveau processus auprès de leurs équipes.

Le module "conventions" est quant à lui, selon elle, le plus complexe à appréhender. La formation est donc importante. Cependant, le SI reste l’outillage de la réforme, les équipes devront aller au-delà et bousculer des habitudes ancrées depuis le déploiement de Sifac ; elles devront travailler ensemble et mettre en place de nouvelles procédures.