Accueil > Formation - Vie de l'étudiant  > Vade-mecum de la scolarité  > Vie étudiante  > Susciter l'implication citoyenne de l'étudiant 
Vade-mecum scolarité
illustration

Susciter l'implication citoyenne de l'étudiant

Par l'information sur la vie institutionnelle de l'établissement

  • L'étudiant est-il informé du fonctionnement institutionnel de l'établissement ? Quand ? Comment ? Par qui ?
  • A-t-il connaissance du rôle des conseils dans la prise de décision du gouvernement de l'université ?
  • A-t-il connaissance des enjeux liés à sa participation à la vie institutionnelle ?
  • L'étudiant a-t-il facilement accès à ses représentants (module de prise de contact simplifiée via l'ENT...) ?
  • Existe-t-il une newsletter de l'établissement ?
  • Existe-t-il une lettre des élus ? Un forum internet ?

Par le développement de la participation aux élections étudiantes

  • Quel est le taux de participation électorale par rapport à la moyenne nationale au CA, au CEVU, au CS et au CROUS (Pour mémoire : taux de participation moyen national en 2004 CEVU et CA =13,9%, CS = 7,31%, CROUS = 8,25% - source PLF 2006 - Programme 231)
  • Est-il variable selon les composantes ?
  • Quelles dispositions sont prises pour améliorer ces taux : meilleur choix de la période des élections? Organisation du scrutin sur plusieurs jours ? Plages horaires banalisées pour les élections ? Implication de la présidence et des enseignants ?
  • L'assiduité des élus étudiants aux conseils est-elle forte, moyenne ou faible, au regard des représentants des autres collèges ?
  • Est-elle constante, variable ou fonction des ordres du jour proposés ? De la période de l'année ? De l'avancement du mandat des élus ?
  • Existe-t-il des dispositifs incitant les élus étudiants à siéger (exemple : subvention des listes ayant des sièges dans les conseils centraux en fonction du taux de présence etc.) ?
  • Les étudiants sont-ils membres du bureau du CEVU ou des commissions de travail ?
  • Les interventions des élus étudiants dans les débats sont-elles sollicitées ?

En communiquant sur le statut de l'élu étudiant et en formant les élus à leurs missions

  • Avez-vous défini et publié un statut de l'élu étudiant ?
  • Les élus étudiants bénéficient-t-il du régime spécial d'étude conféré par l'article18 de l'arrêté du 23 avril 2002 ?
  • Une formation des élus étudiants est-elle organisée conformément aux dispositions prévues par l'article 23 de la loi du 10 août 2007 ? Qui s'en charge ?
  • Cette formation est-elle qualifiante (attestant d'une qualification acquise par la personne qui l'a suivie) ?
  • L'engagement des élus est-il valorisé dans les cursus par l'attribution de crédits ECTS ? Est-il valorisé d'une autre façon : laquelle (attribution d'UE, possibilité de passer un DU etc.) ?
  • Disposent-ils de moyens pour leurs activités : moyens de communication, locaux, accès à une photocopieuse ?
  • Quels sont les champs d'activités du ou des vice-présidents étudiants :
    • il a des responsabilités anecdotiques et symboliques ?
    • il est chargé des seules problématiques étudiantes (activités culturelles, sportives, associatives, FSDIE) ?
    • il assiste en qualité d'invité aux délibérations des conseils de l'établissement ?
    • d'autres responsabilités que la seule vie étudiante lui sont confiées ? Lesquelles ?
    • il représente le président à certaines réunions extérieures à l'établissement ?
  • Quelles sont les relations du service dédié à la vie étudiante avec les élus étudiants et les associations étudiantes ?
  • Existe-t-il une assemblée ou un forum des élus étudiants (cf. université d'Orléans «Assemblée étudiante») ?
Dernière modification : 18/01/2008