Accueil > Patrimoine  > Patrimoine  >  

Patrimoine

Contenu

Méta

Publications Patrimoine, Publications Pilotage

Date de création : 02/04/14

agrandir le texte diminuer le texte taille optimale imprimer

Universités + Les clefs pour optimiser et rénover son patrimoine

Dernière modification 02/04/14

Le ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, la Caisse des Dépôts, la CPU et l’Amue ont lancé en juin 2013 une étude partenariale en trois volets, sur l’optimisation et la rénovation du patrimoine universitaire. L’Amue, maître d’ouvrage du projet, a publié le 4 avril 2014, le rapport du premier volet, réalisé par le cabinet Deloitte, qui apporte un diagnostic et des préconisations sur la gestion immobilière dans les établissements, notamment en matière d’outils informatiques. Les volets suivants sont désormais disponibles : le guide méthodologique et le cahier des charges pour un outil de pilotage patrimonial.

SI patrimoine : état des lieux

Une enquête auprès des adhérents de l’Amue, a permis de dresser un état des lieux et des besoins en termes de systèmes d’information et de pilotage patrimonial (SIP). Il en ressort que 40% des établissements du panel (99 répondants) disposent d’un SIP couvrant principalement le référentiel (plans, surfaces, affectations…). Ce SIP est mutualisé dans près d’un tiers des cas et rarement interfacé avec le reste du SI. 35% des répondants envisagent de s’équiper d’un SIP à court terme.

Les bonnes pratiques

Le rapport relève des bonnes pratiques qui pourraient être transposées dans les établissements d’ESR. Par exemple, la création d’un poste d’économe de flux – pourquoi pas partagé entre plusieurs établissements  – peut générer des économies massives et être rentabilisée en moins de 2 ans.
En septembre 2013, deux ateliers d’échanges avec des universités (Rennes 1, Joseph Fourier-Grenoble, Reims-Champagne Ardennes, Nantes, et Strasbourg) se sont tenus en association avec l’Association des directeurs et des cadres du patrimoine immobilier des universités et des grandes écoles publiques (ARTIES) - représentée par les Universités de Rouen et Paris-Descartes, visant à réfléchir sur la diversité des pratiques et contribuer aux préconisations développées dans le rapport d’étude.
Côté CPU, le pilotage des travaux implique les présidents de l’université de Nantes et de l’université de Reims Champagne-Ardenne.

Développer une stratégie patrimoniale : atouts et difficultés

Des atouts existent pour le développement d’une politique immobilière : la professionnalisation croissante des équipes chargées de la fonction patrimoine, et une prise en compte de ces enjeux par la gouvernance qui se développe.
Mais des progrès restent à faire dans la définition d’une stratégie patrimoniale à moyen et long termes, dans l’intégration des évolutions pédagogiques (numérique) et dans la gestion des énergies. Sont également relevées : l’absence d’outils et l’insuffisance de planification pluriannuelle des dépenses immobilières, d’indicateurs de pilotage et de comptabilité analytique. Enfin, l’interopérabilité des SI est une attente forte. Ces axes d’amélioration seront supportés par les réflexions sur les politiques de sites dans le cadre de la contractualisation et des nouveaux CPER à venir, malgré le contexte budgétaire contraint.

Télécharger les 3 volets de l'étude

1er volet de l'étude :

 

2ème volet de l’étude : Cahier des charges pour un outil de pilotage patrimonial

3ème volet de l’étude : Guide méthodologique pour optimiser et rénover le patrimoine immobilier des ESR