Accueil > Pilotage  > Logiciels  >  

SINAPS
logiciel complémentaire à l'offre
de l'Amue

Contenu

Méta

Actualités SINAPS

Date de création : 18/04/19

Contacts :

mire@amue.fr

agrandir le texte diminuer le texte taille optimale envoyer par mail imprimer

Sinaps + Toutes vos questions ont une réponse #1 Intégration dans l’écosystème

Dernière modification 18/04/19

Vous avez été plus de 80 à faire le déplacement le 19 mars dernier pour en savoir plus sur la solution Sinaps dédiée au management des données de référence et à l’orchestration des échanges dans le SI et vers les SI tiers et les partenaires. Près de 60 questions ont été posées ce jour-là. Nous vous proposons d’y répondre thématiquement au fil des prochaines semaines. Cette première édition est consacrée à l’intégration de Sinaps dans l’écosystème : Quels sont les applicatifs connectés à Sinaps ? Peut-il être utilisé hors écosystème Amue ?... Nos réponses ici.

Quels sont les applicatifs connectés ?

Sinaps V1 est connecté avec : Harpège, Siham, Apogée, Sifac, Sinchro, LDAP.
A venir d’ici fin 2019 : connecteurs SGBM et Notilus InOne.

Sinaps peut-il être utilisé hors écosystème Amue ?

Sinaps est un outil permettant de gérer des données de référence (V1 : Personne et Structure). Il est livré paramétré pour être interopérable avec les produits de l’Amue et un annuaire LDAP. Le paramétrage peut être modifié pour échanger des données avec tout applicatif du SI. Pour ce faire,  il faut :
+ en acquisition des données (ex : les personnes-ressources), appeler un web service de Sinaps ou déposer un fichier XML au format pivot ;
+ en diffusion, fournir un web service ou récupérer un fichier XML au format pivot ;
+ lorsque l’applicatif consomme des données de Sinaps, il est recommandé de masquer ou bloquer les IHM de saisie de ces données dans l’applicatif pour éviter une désynchronisation manuelle.

L’IRSTEA exploite Sinaps dans un écosystème non Amue et a réalisé l’intégration avec son annuaire LDAP via FusionDirectory. Le plugin Sinaps-FusionDirectory est disponible en open source (licences GPL v3).

Sinaps est-il interfacé avec des logiciels de gestion du patrimoine ?

La gestion des données de référence patrimoniales (bâtiments, salles,…) est une nouvelle fonctionnalité candidate pour une V2 de Sinaps qui ajoutera de nouveaux référentiels. L’Amue attend de vérifier que les établissements manifestent leur intérêt massif pour l’acquisition de Sinaps avant d’investir plus largement dans le périmètre de la V2.

En résumé

Est-il possible d’utiliser Talend pour intégrer Sinaps à son SI ?

Lors de l’appel d’offres pour le choix d’un ESB, Talend n’a pas remis d’offre.
L’ESB choisi est iWay de l’éditeur Information Builders. Cet ESB expose les interfaces standard (½ flux canoniques) de Sinaps. Un établissement peut utiliser iWay pour développer les ½ flux spécifiques de connexion à ses applications locales. Il peut également utiliser Talend ou toute autre solution d’intégration de la donnée de son choix. Par exemple, iWay et Talend communiqueront via des appels de web services ou des échanges de fichiers.

Diffusion des données au LDAP – quel est le niveau d’effort pour créer des règles de calcul Supann ?

Sinaps est livré en standard avec les catégories métiers issues de Supann. Pour chacune des catégories, il faut définir une règle de calcul sous la forme d’une règle Xpath. Ces règles existent potentiellement dans chaque établissement, car elles servent à « ventiler » les personnes dans les bons statuts. Il suffit donc de retranscrire ces règles dans le format Xpath utilisé par Sinaps. Pour l’université de Toulon par exemple, la transcription a nécessité 2 jours de travail.

Diffusion des données au LDAP – le LDAP retourne-t-il l’adresse mail par exemple ?

Dans le fonctionnement standard d’une diffusion de données de Sinaps vers un applicatif consommateur, celui-ci doit confirmer la bonne intégration en retournant à Sinaps l’identifiant interne de l’objet métier qu’il a créé. Il est possible de modifier le connecteur pour fournir l’email de la personne en tant qu’identifiant unique. Il est également possible de personnaliser le connecteur pour enrichir Sinaps de données additionnelles provenant du LDAP.

La connexion avec OSE est-elle prévue ?

Ce besoin n’a pas été étudié par l’Amue.
D’une manière générale :
Quel que soit l’applicatif pour lequel une interopérabilité avec Sinaps semblerait pertinente, il faut préciser la position de cet applicatif dans la chaîne de production/consommation des données. Si l’applicatif est consommateur de données de référence, dans Sinaps, il suffit de mettre en place un abonnement (paramétrage simple). Vis-à-vis de l’applicatif, il faut exposer un service d’intégration des données dont l’interface devra correspondre au format pivot des personnes, des structures et nomenclatures selon les types de données de référence à consommer.
Si l’applicatif est producteur de données de référence des personnes, avec la version 1.1 de Sinaps (disponible T4 2019), il sera possible d’avoir plusieurs applicatifs tiers propriétaires d’un même type de personne. De la même manière, il faut développer l’appel du service d’acquisition de Sinaps pour les données de référence des personnes (flux XML sur http ou FTP).

Avec le kit d’intégration fourni par l’Amue, un établissement peut réaliser des connecteurs spécifiques d’acquisition ou de diffusion pour les applicatifs non Amue qu’il exploite.

De la même manière que l'Amue et l'université de Toulon collaborent à un connecteur SGBM, l’Amue peut aussi prendre à sa charge la fabrication, la maintenance et la livraison standard de connecteurs ad hoc aux conditions suivantes :
+ que la solution Sinaps soit largement implantée dans l’ESR
+ que l’applicatif considéré soit largement utilisé dans l’ESR ;
+ qu’un établissement ou groupement d’établissements s’engage à tenir le rôle de maître d'ouvrage : rédaction du cahier des charges, tests de validation métier ;
+ que l’établissement mette à disposition de l’Amue un environnement de test avec l’applicatif considéré et qu’il assure le maintien en condition opérationnel de cet environnement (qui peut être un environnement de test de l’éditeur)
Si le périmètre de Sinaps devait s’élargir fortement, l’Amue proposerait préalablement une révision de ses tarifs

Pour le fonctionnement de Sinaps, faut-il une instance de bus indépendante, ou peut-on utiliser celui de Chorus ?

Même s’il est possible de mutualiser un serveur pour tous les usages du bus, nous préconisons de séparer les usages internes des usages externes (hors DMZ de l’établissement). A la fois, pour renforcer la sécurité et pour diminuer l’impact sur le fonctionnement du SI interne d’un incident de production sur les flux externes. Il faudra donc acquérir la solution Sinaps dans son intégralité, la partie BUS (iWay) et la partie MDM (TIBCO-EBX). La mobilisation d’une seconde instance du Bus ne déclenchera pas l’achat d’une seconde licence.

Est-il possible de programmer des interfaces/webservices dans un langage non propriétaire ?

Un établissement peut utiliser iWay pour développer l'intégration des données (acquisition ou diffusion) ou utiliser tout langage de développement permettant d'appeler ou exposer des web services (ou de générer et consommer des fichiers XML suivant le protocole FTP). La seule contrainte est de respecter les contrats de service définissant les formats pivots et les modalités de communication. Ces contrats de service sont documentés et livrés avec les fichiers XSD et des exemples de flux XML pour faciliter les tests de mise au point.
IRSTEA a développé l'intégration de Sinaps à son écosystème non Amue selon son propre socle technologique.

Le bus de service permet-il d'échanger des données non contenues dans Sinaps ?

Le bus est utilisé pour les échanges entre Sifac et Chorus ou Geslab et à venir avec Notilus InOne. La politique d'urbanisation de l'Amue est d'utiliser le bus pour tous les échanges de données intra SI ou extra SI.

L’Amue fournit-elle une interface avec les systèmes de contrôle d'accès actuellement disponibles ?

Des interfaces (ou ½ flux, ou connecteurs) spécifiques avec des outils de contrôle d’accès ne sont pas encore disponibles avec Sinaps. Néanmoins, Sinaps peut s’interfacer avec toute application pour consommer les données de référence, moyennant la réalisation d’un connecteur sur une application de contrôle d’accès par exemple.
L’Amue est prête à travailler en collaboration avec un établissement ou un éditeur pour fournir en standard de nouveaux connecteurs (en plus du connecteur LDAP déjà disponible ou du connecteur SGBM disponible fin 2019). Ce mode de collaboration induit que l’application à interfacer serait assez largement utilisée par les établissements.
Dans le cas de l’interfaçage avec une application spécifique ou peu répandue, le centre de services de Sinaps peut proposer un devis pour accompagner un établissement à faire une intégration locale.

Comment sont gérés les changements personnalisés versus les évolutions de la souche Sinaps réalisées par l’Amue ? Comment l’Amue garantit-elle la pérennité d’une personnalisation d’établissement ?

Les livraisons de corrections ou d’évolutions faites par l’Amue n’impactent pas les personnalisations apportées par les établissements (extension des modèles de données, règles de gestion, flux d’intermédiation, développements spécifiques, …).
Des « zones » de personnalisation sont prévues pour permettre à l’établissement d’adapter le paramétrage standard. Ces « zones » ne sont pas écrasées par les packages de livraison de l’Amue. Une charte de personnalisation est jointe à la convention de déploiement. Cette charte précise ce que l’établissement peut faire pour respecter l’intégrité de la souche Sinaps et ainsi préserver les modifications qu’il souhaiterait apporter pour adapter Sinaps à son écosystème.

En savoir + sur Sinaps

Les principales fonctionnalités en vidéos (4x 2min)
La plaquette de présentation du produit (5min)
Le support de présentation de la conférence Sinaps (40 min)

Pour rejoindre la prochaine vague
Contactez-nous !