Accueil > Présentation  > Bibliothèque  >  

Actualités de l'Amue

Verrou Identification membre

L'identification membre vous donne accès à l'intégralité du site de l'Amue.


Contenu

agrandir le texte diminuer le texte taille optimale imprimer

L'année universitaire 2007

Dernière modification 10/01/08

Auteur : Rédaction

La rédaction vous propose une rétrospective des évènements qui ont marqué la communauté universitaire en 2007.

Suite au débat national sur l’université et l’emploi lancé en 2006, 2007 a été l’année d’une réflexion nationale pour l’évolution des universités. Elle s’est conclue par l’élaboration de la loi du 10 août 2007, relative aux libertés et responsabilités des universités.

L’université est une chance > premières propositions

Début février 2007, la CPU, lors de son colloque annuel, interpelle les candidats à l’élection présidentielle, avec une série de recommandations qui visent à donner à la France l'université qu'elle mérite. Le texte  « L’université est une chance », comprend vingt propositions pour une nouvelle université qui passent par la réussite du plus grand nombre, la recomposition du paysage universitaire, ainsi que plusieurs propositions sur une évolution budgétaire en faveur des universités, qui doit regrouper l’Etat, les collectivités et les entreprises.

AERES > naissance d’une agence

A cette même période, la communauté universitaire a pu assister à la création de l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur, l’AERES (loi de programme pour la recherche du 18 avril 2006). L’AERES a été installée par François Goulard, alors ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la recherche, le mercredi 21 mars 2007. D’abord présidée par Jean-Marc Monteil, elle est actuellement dirigée par Jean-François Dhainaut. L’agence a pour mission l'aide à « la rénovation des conditions de pilotage des politiques nationales » dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la recherche. Depuis sa création, l’AERES a publié des procédures et rapports d’évaluation via son site internet. Elle a récemment rendu public sa charte de l’évaluation, ainsi que plusieurs rapports des évaluations de la section des établissements.

Débat national > 1ères assises de l’enseignement supérieur

L’année 2007 fut également l’année des premières assises de l’enseignement supérieur qui se sont déroulées le lundi 2 juillet 2007 à la Sorbonne. Réunissant plus de 400 personnes, elles étaient organisées autour d’un objectif principal : faire émerger des propositions en faisant participer toute la communauté universitaire (chercheurs et enseignants chercheurs, étudiants, organisations syndicales et professionnelles,…). Cette journée a marqué le début d’un processus de débat et de construction collectif regroupant des acteurs de différentes sensibilités, visant à élaborer des réponses aux défis et problèmes qui se posent dans l’enseignement supérieur français.

Une nouvelle loi > LRU

La loi LRU est l’évènement essentiel de cette année 2007.
Faisant suite aux concertations lancées en mai 2007 par la ministre Valérie Pécresse, la nouvelle loi relative aux libertés et aux responsabilités des universités est votée le 11 août 2007. Un texte qui « constitue le socle de la réforme de l’enseignement supérieur qui se déroulera sur 5 ans et qui pose les fondations de la nouvelle université » souligne la ministre. Une étape donc pour les universités, avec un objectif principal : donner les moyens aux universités d’être plus réactives et plus agiles dans la compétition mondiale de la connaissance.
Pour une meilleure compréhension et appropriation de la réforme,  un site internet entièrement dédié à la loi LRU a été créé www.nouvelleuniversite.gouv.fr. On retiendra également deux documents d’accompagnement à la mise en œuvre : le livret de la réforme, et le cahier des charges en vue de l’élargissement des compétences des universités.
Cette nouvelle loi s’est accompagnée d’un effort financier conséquent, 5 milliards d’euros sur 5 ans, qui doit permettre :

  • d’améliorer les conditions de vie et de travail de l’ensemble de la communauté universitaire,
  • de renforcer les formations pour une meilleure réussite des étudiants,
  • de développer l’attractivité des métiers de l’enseignement universitaire.

Après l’ouverture du chantier des conditions de vie des étudiants, le plan pluriannuel d’action pour la réussite en licence a été dévoilé le 13 décembre 2007, c’est au tour du chantier dédié aux personnels d’être lancé fin décembre 2007. En 2008, les deux derniers chantiers seront mis en route : les conditions d’exercice des missions d’enseignement et de recherche et le statut des jeunes chercheurs et des enseignants-chercheurs.

2007 et les TIC > rattraper le retard

Le développement des TICE dans l’enseignement supérieur s’inscrit dans un contexte de rattrapage en matière de R&D et d’accès à Internet. Les investissements très importants décidés par le gouvernement en faveur de la recherche et de la technologie, ainsi que pour la formation des jeunes contribuent à la généralisation de l’usage des technologies de l’Information au sein des universités. De nombreux projets ont vu le jour dans les établissements d’enseignement supérieur :

  • des contenus pédagogiques disponibles en ligne,
  • des forums pour permettre aux étudiants de discuter et de collaborer entre eux,
  • des projets importants de mise en commun des ressources se sont développés.

En 2007, on compte 7 UNT (universités numérique thématiques) couvrant les domaines suivants : santé ; sciences de l’ingénieur et technologie ; économie gestion ; environnement et développement durable ; sciences humaines et sociales, langues et cultures ; sciences juridiques et politiques et les sciences fondamentales.
Enfin, la loi Pécresse fait également la part belle aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.  Répondant aux internautes du journal du Net, la ministre a annoncé vouloir atteindre l’objectif « de 100% de foyers connectés à Internet en 2012 ». Des efforts vont également porter sur l’équipement des étudiants pour donner suite à l’opération « Micro-portable étudiant ». Enfin, en novembre 2007, un blog "Université Numérique" consacré au débat sur l'usage du numérique dans les universités, a été mis en place par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.