Accueil > Présentation  > Bibliothèque  >  

Actualités de l'Amue

Verrou Identification membre

L'identification membre vous donne accès à l'intégralité du site de l'Amue.


Contenu

agrandir le texte diminuer le texte taille optimale imprimer

Opération campus > les quatre derniers projets sélectionnés

Dernière modification 17/07/08

Auteur : Rédaction

Sélection des projets Aix-Marseille, Paris-Aubervilliers, et Saclay. Une partie de la dotation Opération Campus est réservée à un projet Paris intra-muros. Elle sera attribuée définitivement par le comité d’évaluation en juillet.

Le comité d'évaluation de l'Opération Campus  s'est réuni le 11 juillet 2008 afin de choisir les quatre projets restant à sélectionner suite à la première annonce des six premiers dossiers retenus le 28 mai dernier.

Les quatre projets sélectionnés
  • Le projet présenté par le pôle de recherche et d'enseignement supérieur Aix-Marseille Université axé autour de 3 grand campus, Aix-Facultés, Pôle de l’Etoile et Luminy.
  • Le projet "Campus Condorcet Paris-Aubervilliers" présenté par les universités Paris I, Paris VIII et Paris XIII, l'Ecole des hautes études en sciences sociales, l'Ecole pratique des hautes études, l'Ecole d'économie de Paris et l'Ecole des Chartes. La ministre a  souligné le signe fort vers toutes les SHS (Science humaines et sociales) que représente ce projet. Selon elle, c'est un "défi de faire vivre la recherche et les études en SHS". (voir "à lire aussi")
  • Le projet du campus de Saclay porté par 21 établissements* d'enseignement supérieur et organismes de recherche du Plateau de Saclay. Ce projet a pour objectif de créer un pôle scientifique de niveau mondial.
  • Le cas de Paris intra-muros : Valérie Pécresse a annoncé qu’une enveloppe sera réservée à un projet de campus parisien qui sera finalisé à l'automne après un audit immobilier et financier. D’après elle « Paris intra-muros a un potentiel scientifique extraordinaire mais la situation est inextricable ». L’objectif de l’audit est de rendre le paysage universitaire parisien plus cohérent, notamment en proposant des solutions de regroupement des localisations universitaires sur un nombre de sites plus concentré. Le volet vie étudiante sera lui aussi retravaillé pour être enrichi.

Les dix projets impliquent 39 universités, 37 écoles, tous les principaux organismes de recherche et concernent 650 000 étudiants et 21 000 chercheurs publiants.

Le calendrier
  • Novembre 2008 : finalisation des 6 projets retenus lors de la première vague *.
  • Février 2009 : finalisation des 4 projets retenus lors de la seconde vague.
  • Début 2009 : présentation des projets au comité d’évaluation (déclinaison financière de chaque projet, gouvernance et plan de financement).
  • Courant 2009 : le comité d'évaluation donnera son approbation définitive au lancement de chaque projet et fixera le montant de financement alloué à chacun d'entre eux. Démarrage opérationnel des projets.
Les accessits

7 projets à fort potentiel scientifique et pédagogique ont reçu la mention « campus prometteurs ». Il s'agit de Lille, Nancy-Metz, Paris-Est (Créteil, Marne-la-Vallée), le projet de campus numérique porté par le PRES Université européenne de Bretagne, Nantes, Nice-Sophia Antipolis et Clermont-Ferrand.

Par ailleurs, la ministre a annoncé l’attribution d’une mention "campus innovant" à 4 projets pour souligner leur qualité. Une concertation avec les partenaires locaux sera mise en place afin de les aider à mettre en œuvre leur projet. Il s’agit des dossiers de  Valenciennes, Le Havre, Cergy et Dijon.

Enfin, la ministre a indiqué qu'une enveloppe sera dédiée au projet commun scientifique et de vie étudiante d'un campus parisien. Un projet qui devrait être finalisé début 2009 après un audit urbain financier et scientifique lancé conjointement avec les ministères en charge des Finances et de l'Équipement.

* Partenaires du projet Saclay : Université Paris-Sud (Paris-XI), Agro ParisTech, Ecole centrale Paris, ENSAE, ENSTA, Ecole polytechnique, HEC, Mines ParisTech, ENS Cachan, Supélec, Institut d’optique, Institut Telecom, Université Versailles-Saint-Quentin, CEA, CNRS, INRA, INRIA, ONERA, IHES, Fondation de Coopération Scientifique "Digiteo-Triangle de la physique", Pôle de compétitivité « Sytem@tic ». Les deux Pôles de Recherche et d’enseignement Supérieur « ParisTech » et « UniverSud Paris » sont également associés au projet.

* Les six projets de la première vague : Grenoble, Lyon, Montpellier, Toulouse, Strasbourg et Bordeaux