Accueil > Recherche  >  

Recherche

Contenu

Méta

Publications Recherche

Date de création : 01/02/02

agrandir le texte diminuer le texte taille optimale imprimer

LE CNRS dans le rapport 2001 de la Cour des Comptes

Dernière modification 01/02/02

Auteur : Cour des Comptes

Cliquer sur le titre pour télécharger les observations de la Cour sur le CNRS.

<big>Présentation du rapport par la Cour des Comptes :</big>

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) est de loin

le premier organisme public de recherche en France : il représente à lui

seul plus de 40 % (2,4 Md€ en 2000) du budget géré par le ministère de

la recherche et comprend un nombre de chercheurs supérieur à celui de

l'ensemble des autres établissements publics à caractère scientifique et

technologique (EPST) : 11 000 chercheurs, 26 000 agents au total. Fait

unique en Europe, il couvre l'ensemble des champs de la recherche.

Créé en 1939, réorganisé en 1945, le CNRS s'est vu appliquer le

statut d'EPST par le décret n° 82-993 du 24 novembre 1982. Des

modifications institutionnelles ont été apportées par le décret n° 2000-1059

du 25 octobre 2000.

Au cours de son contrôle, tant de la direction générale que de

délégations régionales et de laboratoires, la Cour a mis en évidence le

vieillissement de l'organisation, inchangée depuis un quart de siècle, le

défaut de pilotage stratégique, les insuffisances de la gestion budgétaire

et comptable, les incertitudes de la politique scientifique, notamment en

matière de renouvellement des personnels.

Près de la moitié des effectifs du CNRS comme de la recherche

publique française devant être renouvelée d'ici à 2020, des orientations

doivent être fixées sans délai.


Voir aussi le communiqué de la direction du CNRS :

www.cnrs.fr/cw/fr/pres/dyncom/communique.php
La Cour des Comptes a consacré une partie de son rapport 2001 (publié en janvier 2002) au Centre National de la Recherche Scientifique.

Les observations portent sur la période 1996-1998.