Accueil > Présentation  > Bibliothèque  >  

Actualités de l'Amue

Verrou Identification membre

L'identification membre vous donne accès à l'intégralité du site de l'Amue.


Contenu

Méta

Actualités de l’Amue

Date de création : 26/02/14

agrandir le texte diminuer le texte taille optimale imprimer

PARTAGE > Un environnement d’outils collaboratifs

Dernière modification 26/02/14

Le lundi 10 février 2014, s’est tenue une journée dédiée à la présentation de la nouvelle solution RENATER, « PARTAGE», en collaboration avec l’Amue.

Véritable pas en avant dans le développement des outils collaboratifs des universités, cette solution, intégrée à l’écosystème numérique des établissements, offre un environnement digital pour les personnels, les chercheurs et les étudiants. Deux retours d’expériences avec les universités d’Avignon et de de Lorraine ainsi que l’intervention du consortium Esup,  qui développe et mutualise une démarche d’environnement numérique ouverte et interopérable au sein des établissements, et toutes les interventions de la journée sont maintenant disponibles sur les sites de l’Amue et RENATER.

Introduite par François Germinet, président du comité numérique de la CPU mais également co-directeur du comité Pilotage SI de l’enseignement supérieur et de la recherche, la journée dédiée à PARTAGE a mis en évidence un thème, une pratique, une philosophie : la mutualisation. Elle a réuni une soixantaine de participants, notamment des référents numériques des universités et des directeurs SI.

Actuellement, l’enseignement supérieur se transforme grâce et à cause du numérique. Les universités sont amenées à se recentrer sur les fonctions centrales que sont la formation, la recherche et leur pilotage : des fonctions auxquelles se consacre l’essentiel des forces humaines des établissements. Des fonctions dont il faut néanmoins maitriser les outils. Force est de constater qu’aujourd’hui, il est difficile pour un établissement de tout porter et de tout développer soi-même. L’outil « PARTAGE» est justement le symbole de cette transformation.

« Ces transformations ne peuvent s’engager que dans le cadre d’une mutualisation », F. Germinet


La solution partage, c’est quoi ?

PARTAGE est une plate-forme pour le travail académique de groupe et d’échanges, et se base sur la suite Zimbra. Concrètement, c’est remettre entre les mains d’une entité supra un certain nombre de services utilisés au quotidien dans les établissements par les étudiants, les personnels et les chercheurs. Des profils différents aux utilisations différentes des messageries et des outils collaboratifs. Cette solution s’appuie sur un logiciel libre. Une solution intégrée et opérée à 100% en France et surtout construite autour d’un principe : celui de la mutualisation.


« C’est une solution fiable,  intégrée et sécurisée au service des établissements d’enseignement supérieur ». Patrick Donath, directeur de RENATER

Partage, est donc un véritable environnement d’outils collaboratifs dédié à la communauté du sup’. Pour résumer c’est :

  • Une plateforme administrée en France
  • Un logiciel open source
  • Un service fourni en mode SaaS
  • Un hébergement par un cloud souverain
  • Un environnement sécurisé
  • Un service 24/7
  • Un accompagnement au changement

Et l’Amue dans tout ça ?

Le rôle de l’Amue sera d’accompagner les établissements qui souhaitent intégrer cet outil collaboratif à leur SI  dans la mise en place de cette suite, de faciliter l’intégration de la solution par les outils, mais aussi et surtout, par un accompagnement au changement spécifique.

La solution collaborative PARTAGE a été initiée par le GIP RENATER à la demande du Groupe de Consultation sur les Services (des experts issus des membres du GIP). Ce service devait respecter des exigences de sécurité et de disponibilité très élevées.

Consulter

Le programme de la journée

Intégration PARTAGE avec le SI Amue

Solution PARTAGE, le rôle de l'Amue

PARTAGE is coming, démarche de l'Université d'Avignon

L'environnement numérique ESUP - Portail

Présentation de PARTAGE - RENATER

Retour d'expérience d'un déploiement de messagerie à l'université de Lorraine