Accueil > Présentation  > Bibliothèque  >  

Actualités de l'Amue

Méta

Actualités de l’Amue

Date de création : 14/12/2000

agrandir le texte diminuer le texte taille optimale imprimer

Réforme statutaire à Nancy 1

Dernière modification 14/12/2000

Le renouvellement des trois conseils de l'université Henri Poincaré est intervenu le 12 décembre 2000 dans le cadre des nouveaux statuts adoptés par un conseil d'administration d'octobre.



Ces nouveaux statuts traduisent trois changements importants.


Les formations technologiques pleinement reconnues


Les collèges électoraux étaient auparavant répartis en deux secteurs : la santé et les sciences. Ce découpage correspondait à la physionomie d'un certain nombre d'universités créées dans la suite de la loi de 1968 à partir des anciennes facultés de science et de médecine.

Le développement des écoles d'ingénieurs et des IUT qui a marqué les années postérieures rendait cette dualité initiale en décalage avec la réalité actuelle de l'établissement, tant en matière d'équilibre de représentation des composantes qu'en matière de reconnaissance d'un pôle d'activités universitaire maintenant parfaitement intégré dans le fonctionnement « normal » de l'université ou de reconnaissance des « sciences de l'ingénieur » en continuité avec les sciences plus académiques.

L'université a donc décidé un découpage des collèges électoraux en trois secteurs : santé, sciences, IUT et écoles d'ingénieurs.


Restructuration du conseil scientifique autour des axes de recherche


Le conseil en charge de la politique de la recherche était traditionnellement composé de représentants des composantes (UFR).

La réforme fonde désormais le conseil scientifique sur les quatre groupements disciplinaires que s'est donnée l'université :

- Biologie, santé et recherche clinique

- Géosciences et chimie moléculaire

- Energétique, mécanique, physique chimie de la matière et des matériaux

- Informatique, automatique, électronique et mathématiques

Le pari est clairement de miser sur de nouvelles pratiques culturelles intra et interdisciplinaires, susceptible de promouvoir des projets novateurs à l'interface des disciplines.

Il est par ailleurs cohérent avec le souhait d'associer la dimension « fondamentale » et « appliquée » dans chaque secteur disciplinaire.


Renforcement de l'équipe présidentielle


Les nouveaux statuts permettent au Président de l'université de choisir ses vice-présidents (soumis à la validation des conseils), et de proposer que leurs mandats (4 ans) soient reconduits jusqu'à la fin de celui du président (5 ans).

Le changement traduit le choix de vice-présidents membres d'une équipe, alors que les statuts de certains établissement privilégient encore une notion de vice-présidents émanant directement des conseils (non proposés par le Président), avec la possibilité éventuelle d'une contradiction entre le programme présidentiel et celui de chacun de ces vice-présidents « autonomes ».

L'objectif est de renforcer la notion d'équipe autour du Président, en permettant à ce dernier de disposer d'une équipe solidaire et en symbiose avec ses orientations, soit par prorogation des mandats soit par renouvellement des vice-présidents lors de son élection.





Les nouveaux statuts de l'université Henri Poincaré montrent sa volonté d'adaptation aux nouvelles pratiques et aux enjeux actuels de l'enseignement supérieur.