Accueil > Ressources humaines  > Logiciels  > HARPEGE  >  

HARPEGE

Méta

Actualités Harpège

Date de création : 24/01/2003

agrandir le texte diminuer le texte taille optimale envoyer par mail imprimer

Mise en oeuvre du nouveau référentiel "métiers" REFERENS Réservé aux adhérents

Dernière modification 24/01/2003

L'arrêté du 1er février 2002 fixant la liste des branches d'activités professionnelles et des emplois types dans les établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel et les établissements publics scientifiques et technologiques instaure un nouveau référentiel des personnels techniques de recherche et de formation qui devra, dans des délais plus ou moins rapides, se substituer à l'ancienne nomenclature des Branches d'activités professionnelles et spécialités utilisée jusque là.

Créé dans un souci de transparence et pour prendre en compte l'évolution importante des métiers en terme d'activités et de compétences, ce référentiel commun à l'ensemble de notre environnement a pour vocation de structurer les différentes procédures de gestion mises en œuvre au niveau des établissements : prévisions, recrutement, formation, mobilité, pilotage…et de reconnaître une évolution des métiers au sein des établissements.

Une évolution récente (version 1.9.1) du produit HARPEGE permet aujourd'hui de caractériser les moyens et les personnels en référence à cette nouvelle nomenclature. Avec la livraison, dans le courant du premier trimestre 2003, des modules « Fonctions », ce nouveau référentiel constitue un véritable instrument de Gestion des Ressources Humaines, au-delà de la gestion administrative des personnels déjà performante dans le produit Harpège.

Ces évolutions de l'application s'inscrivant dans une dynamique plus large de GRH nécessitent d'être abordées de façon méthodique, avec une organisation adaptée. En effet il s'agit d'une approche différente de celle adoptée dans le cadre des précédentes livraisons : ces dernières reposaient sur une saisie fiable et rigoureuse d'informations contenues dans des actes administratifs très réglementés (nominations dans un corps, changements d'échelons, périodes de congés, …). Les informations relatives au domaine 'Fonctions' relèvent quant à elles d'une toute autre démarche, nécessairement portée par une politique concertée et définie au niveau de l'établissement en terme :

  • d'objectifs,
  • d'acteurs,
  • de méthodes (entretiens, validation de l'affiliation à une BAP et à un emploi type),
  • d'accompagnement (formation à la conduite d'entretien)
  • de valorisation (pour quelles procédures et actes de gestion ces données seront-elles utilisées ? Quelles seront les restitutions aux instances et à la communauté ? Quel lien avec l'évaluation de l'agent ?),
  • de périodicité ou d'événement déclencheur,
  • d'évaluation de la démarche,


Ces fonctionnalités de GRH sont donc susceptibles de mobiliser, outre les gestionnaires des services des personnels, de nouveaux acteurs. Dans ce cadre il est conseillé aux établissements d'analyser sous ce nouvel angle les habilitations mises en œuvre dans l'application HARPEGE afin de désigner les « véritables» utilisateurs des écrans dédiés à cette évolution majeure.

Ces outils doivent devenir les instruments d'une politique de ressources humaines réussie , c'est pourquoi l'installation de ces nouvelles fonctionnalités du produit Harpège doit être pensée différemment de la mise en exploitation des évolutions du produit liées directement à la conformité réglementaire.