Formation
Vie de l'étudiant

Méta

Publications Vie de l’étudiant

Date de création : 10/10/1998

agrandir le texte diminuer le texte taille optimale imprimer

Pour la formation continue du XXIe siècle Réservé aux adhérents

Dernière modification - 10/10/1998

Le rôle possible de l'Education Nationale dans la formation tout au long de la vie

L'intégralité du rapport est sur le site de la Documentation française.          

La notice avec les différents modes de consultation (RTF ou HTML).

http://www.ladocfrancaise.gouv.fr/BRP/notices/994000343.html

Télécharger le rapport en cliquant sur le titre (format PDF - 692Ko)
Table ronde sur la formation continue présidée par le Recteur Jean-Paul de Gaudemar. Rapport d'étape - octobre 1998 -

Le rapport qui suit est destiné à faire un point d'étape des travaux conduits à l'occasion de la table ronde.

Il se compose de trois éléments principaux, complétés par de nombreuses annexes relatives notamment aux très nombreuses contributions reçues, tant de la part des participants à la Table Ronde que de très nombreux établissements ou organismes, ou encore à l'occasion d'audiences bilatérales :

· 1.Le point de vue du Président de la Table Ronde après plusieurs mois de déroulement

· 2.Les procès-verbaux des séances plénières et les documents associés

· 3.Les rapports des sous-groupes de travail et les réactions auxquelles ils ont pu donner lieu de la part des participants

Les éléments 2 et 3, pour l'essentiel déjà diffusés aux participants, sont la transcription aussi fidèle que possible des débats qui ont eu lieu lors des nombreuses réunions de travail, au total 26 dont 7 en séance plénière et 19 en sous-groupes de travail.

On dispose ainsi d'un alphabet qu'il faut maintenant agencer en texte pour la suite de la réflexion. C'est ce que je voudrais faire dans un point de vue (élément 1) qui ne saurait engager les participants à la Table Ronde mais qui me paraît indispensable pour ouvrir une nouvelle étape du travail. Je crois en effet nécessaire de formuler quelques principes directeurs qui, sous réserve de leur validation ministérielle, puissent constituer la base de la suite à engager dès la rentrée. En somme, le principal mérite des débats conduits jusqu'ici a été de planter clairement le décor, de préciser les positions des différents protagonistes, de suggérer quelques chemins de progression. Il reste à proposer les éléments d'une politique. C'est ce que tente de faire ce document. On comprend par là-même qu'il n'aborde que marginalement les questions financières. Ce n'est qu'à partir de la validation des orientations proposées que de telles questions pourront être abordées sérieusement.